18 mai 2018

LES REVES, FABRIQUES DE MEMOIRES

Les désastres de 1870 ont humilié les Français. L’Année terrible fut un choc qui suscita d’authentiques cauchemars, au sens propre du terme. Sur les toiles des artistes peintres, ces derniers se sont parfois traduits en rêves. A des moments différents, plusieurs, parmi les plus grands maîtres de l’époque, ont créé une œuvre sur ce thème. Leur confrontation met en relief le style et les convictions de chacun ; elle permet aussi d’analyser comment le vécu peut faire mémoires à travers les arts. Dès septembre 1870, bien avant la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2018

WOERTH : DANS LA PEAU D'UN SOLDAT (EXPOSITION)

Depuis le 8 avril, jusqu'au 16 septembre 2018, le musée de la bataille du 6 août 1870 de Woerth présente une exposition temporaire intitulée "Dans la peau d'un soldat... en 1870". Tout est dans le titre !  A l'occasion de la Nuit européenne des musées 2018, le 19 mai prochain, le musée sera ouvert de 20h30 à 23 heures. L'entrée et la visite sera libre. Lectures de correspondances de soldats seront faites lors de cette manifestation. Musée de la bataille de Woerth La page Facebook du musée Pour rappel bibliographique voir... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2018

RETROUVER UN COMBATTANT DE LA GUERRE DE 1870

Après les soldats de la Révolution et de l'Empire, Jérôme Malhâche (généalogiste professionnel), publie ce petit fascicule, guide adressé aux généalogistes à la recherche des combattants de la guerre de 1870. Voilà un petit outil de travail susceptible d'intéresser les historiens de la guerre franco-prussienne. Après quelques pages d'introduction (p. 6-15) pour rappeler aux profanes les origines de la guerre, son déroulement (petite chronologie à l'appui) et quelques repères concernant les uniformes ou le service historique de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2018

GODILLOT, SYMBOLE D'UNE DEFAITE ?

"La guerre dût-elle durer deux ans, il ne manquerait pas un bouton de guêtre à nos soldats. » assurait le maréchal Le Boeuf, ministre de la guerre, devant la Chambre le 15 juillet 1870. Elle ne dura que six mois et la légende du désastre entretient l'idée que les Godillots qui équipaient les soldats français ne furent pas à la hauteur de l'enjeu ! Van Gogh prit les vieux souliers pour sujet de plusieurs toiles, dont celle ci-dessus réalisée en 1886 et souvent intitulée Les Godillots, ainsi que le fait F. Robert membre de la Société... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2018

ELISE DE PRESSENSE AU SERVICE DE TOUS LES BLESSES

Née en Suisse en 1826, Élise de Plessis-Gouret épouse Edmond de Pressensé, le pasteur protestant de la Chapelle de la rue Taitbout, en 1847. Femme de lettre, elle s’investit beaucoup dans les œuvres sociales. Elle est à Paris quand la guerre éclate. Après avoir évacué sa plus jeune fille vers la Suisse et tandis que ses deux fils (20 et 17 ans) s’enrôlent dans l’armée de la Loire, elle entreprend de servir la patrie comme « ambulancière ». Dans les bâtiments inachevés du collège Chaptaltransformé en ambulan- ce, elle prend... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2018

ERNEST NIVET, MEMOIRE PACIFISTE DE 1870

28 octobre 1900, inauguration du monument aux morts de 1870 à Buzançais. Sur la place de cette petite ville de l'Indre, une colonne. Sur un côté, écrasée de douleur, une femme en pierre blanche du Poitou cache ses larmes dans sa manche. Depuis une douzaine d'années, le Souvenir français (1887) entretient alors la mémoire des soldats morts en 1870. Les monuments se multiplient dans les communes de France. Mais celui de Buzançais tranche sur tout ce qui se produit d'ordinaire. Le mobile de Croisy n'a pas retenu l'attention des... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

FESTIN DE SIEGE SUR FRANCE CULTURE

La fabrique de l'histoire parle de 1870 "Le documentaire du jour évoque Paris assiégée par l’armée prussienne en 1870. Les parisiens ont faim et élaborent une gastronomie de siège !" Un documentaire d’Anaïs Kien, réalisé par Thomas Dutter A écouter sur France culture
Posté par J_F Lecaillon à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2018

UN SUEDOIS A PARIS

Né en 1842 à Riseberga, en Suède, Nils Forsberg est un peintre spécialisé dans les scènes d'Histoire et les scènes de genre. En 1867, il se rend à Paris. Il y reste jusqu'en 1902. En 1870, il est donc à Paris quand la guerre franco-prussienne éclate. Bloqué dans la capitale, il devient témoin privilégié du siège. Plus encore dans la mesure où il ne reste pas simple spectateur du conflit. Il s'y engage comme infirmier. En 1871, il réalise d'ailleurs un autoportrait le présentant comme tel, la croix-rouge affiché sur le devant de son... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mars 2018

CLEMENCE ROYER, UN APPEL A LA PAIX (1870)

Savante autodidacte et indépendante, philosophe et scientifique française, Clémence Royer s’est fait connaître au début des années 1860 comme traductrice de Darwin. « Issue d'une famille catholique et légitimiste », elle est confrontée très jeune (19 ans) à la nécessité de gagner sa vie. Elle s’y emploie d’abord comme gouvernante. Curieuse et avide de connaissances, elle s’initie aux sciences en puisant dans les ouvrages qu’elle consulte chez ses employeurs. Elle s'intéresse à l'anthropologie, à l'économie politique, à la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2018

PANORAMA DE LA BATAILLE DE SEDAN

La société d'histoire et d'archeologie de Sedan présente un livre sur le Panorama de la bataille de Sedan. A partir de huit photographies tirées de celui-ci, nous est donné à voir la reconstitution d'un temps fort de la journée. Les artistes allemands auteurs du Panorama (Anton Von Werner, Brach, Koch et Köchling) se sont placés sur le plateau d'Illy-Floing, position d'où le spectateur embrasse une vaste partie du champ de bataille ainsi qu'on peut le voir sur la carte.  Le commentaire vous permet de visualiser plan par plan la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]