Des articles à télécharger en mode Pdf, sous réserve du devoir de citations...

14 janvier 2021

REPRESENTATIONS CONCURRENTES DE LA GUERRE

Des représentations concurrentes de la guerre franco-allemande de 1870 Petit essai d’analyse comparée En 1870, dans le cadre de la guerre franco-allemande, de nombreux artistes-peintres furent incorporés dans des unités combattantes. Édouard Detaille et Alphonse De Neuville sont les plus célèbres d’entre eux ; Henri Regnault et Frédéric Bazille, les plus illustres parmi ceux qui y perdirent la vie. D’autres noms viennent rapidement à l’esprit. Ceux, pour n’en citer que quelques-uns, de René Princeteau, Charles... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2020

LES REVANCHES DE 1878

[30 juin 2018 - billet mis à jour le 28 novembre 2020. Voir en fin de page] Cent quarante ans nous séparent de 1878, année qui fait peu mémoire dans la France d’aujourd’hui. Rares sont ceux qui sauraient l’associer à un événement « mémorable ». Victor Hugo, pourtant, la qualifiait de ce mot. « L’œuvre de l’année 1878 sera indestructible et complète », assurait-il encore le 17 juin de cette « glorieuse année » [...] S’est-il trompé ? [...] En quoi 1878 est-il une année qui mériterait plus d’attention... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2020

LA GRANDE GUERRE, REVANCHE DE 1870 ?

Avant de devenir « mondiale » puis « Première », la guerre initiée en 1914 fut d’abord « Grande ». Ces diverses qualifications ont leurs raisons d’être et ne prêtent pas franchement à discussion. Elles sont même partagées par tous les belligérants. Pour les Français, elle fut aussi La « guerre de Revanche ». Mais qu’en est-il du bien fondé de cette dernière appellation ? Si les conclusions du conflit inscrites dans le traité de Versailles ont réparé ou annulé celles du traité de Francfort,... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2020

DES STATUES QUI FONT DES HISTOIRES

Le meurtre de George Floyd aux États-Unis a déclenché une vague de protestations dans le monde et provoqué un intense mouvement d’indignation antiraciste. Dans ce contexte, la colère s’est exprimée par la profanation, dégradation et renversements de statues honorant des personnalités coupables d’esclavagisme. Le procédé s’est répandu comme une trainée de poudre, atteignant des personnages dont le profil raciste était plus discutable, au point de provoquer des réactions d’indignation à front inversé. Colères réciproques et... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2020

QUE PEUT-ON ENCORE APPRENDRE DE 1870 ?

Telle est la question implicite posée par ceux qui s'étonnent qu'un historien puisse encore travailler sur le sujet en 2020, 150 ans après. Dans un article diffusé par Conflits le chef de bataillon Jean-Baptiste Blandenet propose une édifiante réponse en termes d'organisation du commandement et de conduite de la guerre mais aussi sur les conditions de préparation tant matérielles que psychologiques. De fait, il y a toujours moyen de tirer leçon d'une expérience passée tant il est vrai que nos communautés humaines s'emprerssent de les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2020

L'ACCEPTATION DE LA GUERRE, l'exemple de 1870

En juillet 1870, la déclaration de guerre à la Prusse produit la stupeur dans la population française. Mais ce moment de surprise passé, l’enthousiasme s’empare du pays. Comment expliquer un tel comportement quelques mois après le « oui » massif à l’Empire parce que celui-ci se posait comme garant de la paix ? Pour comprendre il faut se pencher sur des textes privés, écrits en direct, dans une temporalité courte (journal au jour le jour, correspondances régulières) et commencés avant la déclaration officielle de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2020

LA PEINTURE MILITAIRE SELON JULES RICHARD (1887)

1870 a suscité une importante production d'œuvres picturales. D'Édouard Detaille au douanier Rousseau en passant par Carolus Duran ou Édouard Manet, les artistes qui ont vécu la guerre ont traduit sur la toile ce qu'ils en ont perçu. Ils l'ont fait dans des styles variés, conformes à leur sensibilité artistique, mais aussi en fonction du message qu'ils entendaient exprimer. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de ces œuvres : elles transmettent des points de vue qui ne disent pas tous la même chose et qui, confrontés les uns aux autres,... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2020

LA MEMOIRE DE 1870 DANS LES ECOLES DE 1890-1910

L’école de la République a préparé la génération de 1914 à la guerre de Revanche. Le tableau d’Albert Bettanier, La tâche noire (1887), est l’illustration de cette idée. Les anciens combattants de 1870 ne manquaient pas, pourtant, de déplorer l’ignorance des jeunes concernant leur histoire. Comment expliquer le décalage entre l’idée d’une vaste opération d’endoctrinement d’un côté et le défaut supposé de résultat de l’autre ? Ernest Lavisse avait inscrit la guerre de 1870 dans le programme d’histoire à diffuser dans les écoles.... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2019

REPRESENTATION DE LA GUERRE DE 1870 AUX SALONS DE 1890-1914

[Pour lire la version intégrale de ce texte (7 pages au format PDF, sans illustration), cliquez sur le lien suivant : Représenter la guerre aux Salons]   Pendant les années 1870, la représentation de la guerre franco-prussienne aux Salons des Beaux-arts était l’expression d’une lourde blessure d’une part, d’un effort de résilience pour surmonter l’humiliation de la défaite d’autre part. Les œuvres de la décennie suivante témoignent d’une lassitude des artistes et du public pour le sujet[1]. Qu’en-est-il à l’heure de l’affaire... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2019

SOUVENIRS ET MEMOIRES ICONOGRAPHIQUES DU 7 OCTOBRE 1870

En septembre 1870, Paris est mis en état de siège par les Prussiens. Gambetta accepte alors de quitter la capitale en ballon pour rejoindre la délégation du Gouvernement réfugiée à Tours et y organiser la résistance. Sous la conduite de l’aérostier Alexandre-Jacques Trichet et en compagnie de Jacques-Eugène Spuller, il part à bord de L’Armand-Barbès, le 7 octobre 1870. Le même jour, à quelques minutes d’intervalle, le George Sand décolle, emportant quatre passagers : l’aérostier Joseph de Révilliod, Étienne Cuzon, le nouveau... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]