03 juillet 2016

CAMP DE PRISONNIERS DE POLEN (1870)

Un document rare : une photographie du camp de prisonniers français à Polen pendant la guerre franco-prussienne. Exemple typique du camp improvisé. Les prisonniers sont logés dans des tentes.   Pour plus d'information : Les prisonniers français en Allemagne (1870-1871)  
Posté par J_F Lecaillon à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2016

PARIS EN RUINES (ERIC FOURNIER)

                  Découvert par hasard, je ne pouvais ignorer cet ouvrage au moment où je m'interroge sur la façon dont les impressionnistes ont porté leurs regards sur les ruines du Paris incendié de 1871. Des analyses intéressantes qui - très indirectement - viennent confirmer mes hypothèses. la réaction des impressionnistes s'inscrit dans une manière très partagée de considérer les marques de la destruction tout en faisant la disctinction entre celles qui relèvent d'un... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2016

REGARDS D'EUGENE CARRIERE SUR LA DEFAITE

Né à Gournay-sur-Marne en 1849 (mort en 1906), Eugène Carrière participe activement à la guerre de 1870 comme défenseur de Neuf-Brisach. Il est fait prisonnier lors de la reddition de la place (novembre 1870) et envoyé en captivité à Dresde. De ce séjour forcé en terre allemande, il garde des souvenirs "amusants" autant que "désarçonnants" selon Edmond de Goncourt qui en reçoit l'expression (cf. Journal, vol. 8, 19 février 1891). Mais le jeune artiste a-t-il eu l'opportunité de dessiner les camarades de captivité dont il fait le... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2016

LES IMPRESSIONNISTES ET LES RUINES DE PARIS (1871-1883)

Extraits d'article. Vous pouvez obtenir la version intégrale au format PDF (13 pages, 28 reproductions, nombreux liens vers les oeuvres) sur simple demande formulée en "commentaire" ou en téléchargeant la version compressée (voir le lien en fin de message).     Les impressionnistes ne sont pas les peintres de la lumière mais les maîtres magnifiques de ce que celle-ci révèle.   "Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé ; il le continue" (Auguste Rodin).   de Nittis, Place du Carrousel et ruines des... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2016

LES EDILES DE VERSAILLES EMPRISONNES PAR LES PRUSSIENS

Edouard Dantan (1848-1897) n'est pas un peintre d'histoire. Bien qu'ancien combattant de la guerre de 1870 en tant que sous-lieutenant à la mobile de Seine-et-Oise, il n'a rien peint sur cette expérience de sa vie.  Rien sauf ce tableau inachevé du fait du décès accidentel de l'artiste. Il s'agit d'une oeuvre de commande, faite par Paul Chevrey-Rameau, fils du maire de Versailles au moment du conflit. En l'état, il est titré par Sophie de Juvigny : Rameau, Barruet-Perrault, Mainguet et Ed. Lefèbvre dans la prisons de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2016

L'HOMME BLESSE, "LE FAUX AMI" DE COURBET

    Comme l'association de L'homme blessé de Courbet et du Dormeur du val de Rimbaud est tentante ! Les collégiens de France s'y laissent d'ailleurs aisément tromper. Pour s'en convaincre, il suffit de surfer quelques minutes sur Internet : dans le cadre de leurs dossiers d'Histoire des Arts, ils se font forts d'illustrer le second par le premier. Pour autant, ne leur en faisons pas grief trop vite. Certes, ils ont le tort de ne pas avoir été assez patients pour vérifier l'information trouvée. Mais ils ont... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2016

LES PEINTRES FRANCAIS ET LA GUERRE DE 1870

Coédité par Bernard Giovanangeli et les Editions des Paraiges, incluant un cahier de 16 reproductions de tableau qui s'ajoutent à l'image de couverture (détail de Morts en ligne, la bataille de Bazeilles), mon petit dernier Les peintres français et la guerre de 1870 est enfin sorti. Découvrez le en lisant la 4è de couverture : Vous trouverez sur ce blog un album photo pour voir la majorité des tableaux évoqués dans l'ouvrage. N'hésitez pas à vous y reporter, pour le plaisir des yeux, pour vous donner une idée du travail ou/et... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2016

UN BALLON DE 1870 CHEZ LE DOUANIER ROUSSEAU ?

"Tout en exprimant son optimisme concernant son propre avenir - et celui de sa ville - Rousseau reconnaissait aussi dans cette image son attachement au passé. Le ballon spectral qui se détache sur le ciel bleu vif n'évoque pas seulement l'Exposition universelle de 1889, où les vols en ballons faisaient partie des attractions. Il était aussi une réminiscence du siège de Paris, que le peintre Puvis de Chavannes avait commémoré dans deux allégories poignantes : l'une comprenait le célèbre ballon qui avait porté Gambetta vers la liberté... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2016

VON STUCK vs ROUSSEAU : LA GUERRE

          A gauche : Der Krieg de Franz von Stuck  -  A droite : La guerre de Henri Rousseau, dit le Douanier. Un point commun ? La date : 1894 ! Lequel des deux artistes s'inspire de l'autre ? Dans l'état actuel de mes informations, je suis bien incapable de répondre. En 2008, François Walter écrit (in Catastrophes : une histoire culturelle XVI-XXIe siècle) :   Walter fait bien de lier les deux artistes : même année, même thème, même genre de composition avec son cavalier se... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2016

REGNAULT PAR CLAIRIN LA VEILLE DE SA MORT

Le 19 janvier 1871, le monde des arts perdait un de ses meilleurs représentants : Henri Regnault, peintre orientaliste, tué lors de la bataille de Buzenval. La veille, il est aux avant-postes avec son ami Clairins, artiste peintre lui aussi qui réalise le dessin ci-dessus. C'est la dernière image de Regnault. Ce dernier n'avait pas totalement abandonné ses crayons et pinceaux. On lui connaît quelques dessins, dont un portrait de Victor Duruy en garde national   source : Dayot (Armand), Invasion, le siège, la Commune.... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]