2016-06-21 15

Edouard Dantan (1848-1897) n'est pas un peintre d'histoire. Bien qu'ancien combattant de la guerre de 1870 en tant que sous-lieutenant à la mobile de Seine-et-Oise, il n'a rien peint sur cette expérience de sa vie. 

Rien sauf ce tableau inachevé du fait du décès accidentel de l'artiste. Il s'agit d'une oeuvre de commande, faite par Paul Chevrey-Rameau, fils du maire de Versailles au moment du conflit. En l'état, il est titré par Sophie de Juvigny : Rameau, Barruet-Perrault, Mainguet et Ed. Lefèbvre dans la prisons de la rue Saint-Pierre, interrogés par le génral Voigts-Rhetz. Tout un programme dans ce titre très explicite.

Dantan figure les deux conseillers municipaux (Lefèbvre et Mainguet) sur la gauche ; Barrué-Perrault (3e conseiller municipal) est sur la droite ; Rameau, le maire de Versailles est de face ; de dos le général Voigts-Rhetz. L'interrogatoire a lieu dans une cellule de la prison de Versailles. Les quatre hommes y ont été internés au motif qu'ils ont refusé de payer une amende infligée à la ville pour retard dans la formation d'un magasin d'approvisionnement.

Source : Sophie de Juvigny, Edouard Dantan, 1848-1897 : des ateliers parisiens aux marines normandes, Paris, Somogy, 2002