21 avril 2014

LA RELEVE DES MORTS A MONTRETOUT (CARPEAUX)

Sculpteur, Carpeaux fut aussi un des peintres qui réalisa le plus d'oeuvres pendant la guerre de 1870 elle-même. La relève des morts à Montretout fait partie de la demi douzaine de toiles qu'il a ainsi réalisé "à chaud". La photo originale est distribuée par Muzeo (avec possibilité de voir l'oeuvre à l'aide d'une loupe).
Posté par J_F Lecaillon à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2014

ATLAS DE LA GUERRE DE 1870 (PRZYBYLSKI)

Stéphane Przybylski, Atlas de la guerre de 1870-71. Sorti ces jours ci. 4è de couverture : Eté 1870, les armées européennes sont encore organisées et commandées selon des usages en vigueur au temps de Napoléon 1er. Soldats français et allemands vont brutalement faire connaissance avec les armes à feu apparues pendant la révolution industrielle. Les ravages provoqués dans leurs rangs par les fusils et les canons à tir rapide, de même que le rôle décisif joué par le télégraphe ou le chemin de fer, sont autant de caractéristique de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2014

VOLTIGEURS DE LA GARDE FLANANT AU BORD DE L'EAU

Monet - Voltigeurs de la garde flânant au bord de l'eau - 1870 Un des rares tableaux de Monet évoquant la guerre de 1870 ?
Posté par J_F Lecaillon à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2014

EFFET DE NEIGE (MANET)

Manet - Effet de neige à Petit-Montrouge, hiver 1870-1871
Posté par J_F Lecaillon à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2014

LE DERNIER SIEGE DE METZ

4è de couverture : Pendant des siècles Metz a été une ville fortifiée entourée de remparts dont il ne subsiste aujourd’hui que la Porte des Allemands. Au cours de sa longue histoire la place avait subi plusieurs sièges. A chaque fois les assaillants avaient échoué dans leur tentative. Les Messins étaient fiers de cette résistance à laquelle ils avaient contribué et étaient persuadés que leur ville était imprenable. L’objectif initial des dirigeants militaires allemands n’était pas de mettre le siège devant la place de Metz mais de... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2014

LE BLOCUS ET LA CAPITULATION DE METZ VUS DEPUIS PARIS

LE_BLOCUS_ET_LA_CAPITULATION_DE_METZ_VUS_DEPUIS_PARIS
Posté par J_F Lecaillon à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2014

LE CULTE DU SOUVENIR, UN DEVOIR DE MEMOIRE AU TEMPS DE L'AFFAIRE DREYFUS

LE_SOUVENIR_DE_1870_SOUS_DREYFUS 
Posté par J_F Lecaillon à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2014

SAUVE-TOI, LA VIE T'APPELLE

  Une analyse autobiographique qui explique si bien comment se fixe le souvenir, se construit la mémoire et se raconte l'histoire. Un travail où Cyrulnik réalise sur la base de sa propre expérience ce que l'historien recompose à partir des journaux intimes, récits de souvenirs et rédaction de mémoire. Une lecture qui complète si bien les réflexions que j'ai pu mener à travers "Souvenirs de 1870, histoire d'une mémoire". Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2014

LE SOUVENIR DE 1870, HISTOIRE D'UNE MEMOIRE

4ème de couverture : La guerre de 1870 est un épisode majeur de l'histoire de France. La victoire des armes allemandes met à bas un régime, ampute les provinces de l'Est et provoque la révolution à Paris. Ces traumatismes bouleversent le climat moral du pays vaincu. Comment les Français ont-ils témoigné de l'Année terrible dans les lettres et les autobiographies militaires qu'ils ont écrites ? Comment le souvenir de 1870 s'est transformé au fil du temps en fonction des enjeux de politique intérieure et extérieure ? A partir de... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2014

PARIS, BIVOUAC DES REVOLUTIONS (Robert Tombs)

4ème de couverture : De mars à mai 1871, tous les horizons révolutionnaires du XIXe siècle se conjuguent intensément à Paris, ville libre en guerre contre Versailles. La Commune est une révolution unique et utopique, complexe et balbutiante, dans une cité elle-même sans égale, « bivouac de la révolution » (Vallès) qui a subi les travaux d’Haussmann puis le siège prussien. L’histoire de la Commune est restée longtemps un défi et des générations d’historiens échouèrent à déchiffrer l’énigme de cette révolution dans laquelle... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]