19 mars 2015

PRESSE LYONNAISE PENDANT LA GUERRE ET LA COMMUNE

 Etudiant à Lyon 2, Rémy Galinat met en ligne son mémoire de Master (2010). La presse Lyonnaise pendant la Commune (septembre 1870 - juin 1871) La période couvre le temps de la guerre franco-prussienne. 187 pages à votre disposition au format PDF sur la page allouée de l'Enssib Cliquez sur le lien      
Posté par J_F Lecaillon à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2015

LA DYNAMITERIE DE PAULILLES EN 1870

Les amis de Paulilles proposent : un article sur les dynamiteries et l'usage des explosifs dans le cadre de la guerre de 1870 Cliquez sur l'image pour découvrir l'article d'Edwige Praca  
Posté par J_F Lecaillon à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2015

CORRESPONDANCE FOUQUE - LE COEUR

En août 1870, Ferdinand Fouqué, vulcanologue, futur membre de l'Institut, conduit sa femme et ses enfants à Mortain, chez ses parents, pour les mettre à l'abri de l'invasion prussienne. Il revient à Paris dès le 4 septembre pour prêter main forte à la défense et ne retrouvera sa famille que peu avant le soulèvement de la Commune. Il résulte de cette séparation une correspondance entre lui, sa belle-soeur et sa femme, qui nous introduit au sein d'une famille originale et nous fait revivre le siège de Paris au jour le jour. Un... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2015

FANTIN-LATOUR ET LA GUERRE DE 1870

En septembre 2015 – si tout va bien – un travail sur Le souvenir de 1870 dans la nouvelle peinture française devrait paraître aux éditions Bernard Giovanangeli. Dans l’esprit de ce travail, voici un extrait d’une lettre écrite par Fantin-Latour à son ami Otto Scholdorer dans laquelle il résume sa vie pendant les six mois de la guerre et la Commune. Où l’artiste confirme son rejet de la guerre, son statut de « réfractaire » et sa détestation des idées nouvelles. Une excellente raison, pour lui, de ne pas peindre la guerre. ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2014

LES REPUBLICAINS ET LA GUERRE DE 1870

Vient de paraître (octobre 2014) sous la direction de Claude Latta. Un ouvrage collectif qui rassemble les communications faites à l'occasion du 5ème colloque de l'Association des amis de Benoît Malon (Montbrisson, 2013). Vous pouvez consulter une petite recension sur Fabula, la recherche en littérature. Au sommaire : I - LES RÉPUBLICAINS DANS LA GUERRE  : VUES D’ENSEMBLE ET RÉFLEXIONS ÉRIC ANCEAU  : Les députés républicains du Second Empire face à la guerre de 1870. LAURE GODINEAU  : Les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2014

LE GUERRE DE 1870 DANS LES SOUTERRAINS PARISIENS

Les Prussiens ne passeront pas 1870 Daria Kafka nous entraîne dans les souterrains de Paris, là où se réfugièrent des Parisiens pendant le siège de Paris puis la Commune. Quelques graffitis en témoignent. Suivez le guide sur la page consacrée aux événements de l'année terrible. Les autres rubriques ne sont pas moins intéressantes. Vous pouvez aussi aider l'auteur à déchiffrer certaines inscriptions difficiles à lire. Sous le bois de Vincennes, cette insciprion de 1864 autour de laquelle s'inscrivent les signatures de gardes... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2014

LES RUINES DES TUILERIES VUES PAR TEN CATE

Les ruines des Tuileries vues depuis le grand bassin En 1882, ce qu'il reste des Tuileries incendiées pendant la Commune fait débat : faut-il les conserver pour témoigner de la barbarie des révolutionnaires incendiaires, restaurer le bâtîment ou en démanteler les ruines ? L'Assemblée opte finalement pour cette dernière solution et confie le chantier à Achille Picard. Le peintre néerlandais Siebe Johannes Ten Cate s'empresse alors de fixer sur la toile ce souvenir de l'année terrible. Il réalise au moins trois oeuvres : Les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2014

LE SIEGE DE PARIS VU PAR I. PILS

Spécialiste de la peinture d'Histoire et militaire, Isidore Pils est à Paris pendant le siège de l'hiver 1870-1871 et la Commune. Comme d'autres artistes bloqués dans la capitale à la même époque, il se fait témoin du conflit et réalise une série d'aquerelles aussi vivantes que les dessins produits par Robida. "Les culs rouges" lavant leur linge dans le bassin de la place Pigalle en février 1871 en est une des plus connues.  Le Melton Prior Institut donne à la (re)découvrir ainsi que 21 autres de ces aquerelles mises en ligne... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2014

GRAFFITIS DE 1870

Durant les guerres, civils et soldats se réfugient où ils peuvent, pour passer la nuit et/ou se mettre à l'abri de la violence. Sous la forme de graffitis, les murs gardent parfois la trace de ces emménagements provisoires. En voici trois exemples : Le premier, dans les anciennes carrières de Paris (source : Mathis G. Solles), représente un envahisseur et une alsacienne [information Lumen sub Terra] Le second (ci-dessous, à gauche) figure un soldat prussien et se trouve dans la collégiale de Mantes-la-Jolie [source AGGRAPHE] ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 août 2014

JULES TANVIRAY DE VILLIERS

La société archéologique du Vendomois publie un article retraçant l'histoire de Jules Tanviray de Villiers, "héros de la guerre de 1870" et dont l'histoire fut illustrée par deux tableaux, l'un d'Eugène Renouard (1886), ci contre, l'autre de Grolleron. Suivez le lien pour découvrir l'article.
Posté par J_F Lecaillon à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]