01 mai 2014

L'EXECUTION DE MAXIMILIEN (MANET)

L'exécution de Maximilien de Manet (1867), l'un des quatre versions que l'artiste a réalisée, celle de Boston. La plus historiquement juste, sans doute ?
Posté par J_F Lecaillon à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2014

QUEUE DEVANT LA BOUCHERIE (ANDRIEUX)

Peintre réaliste, influencé par Courbet, Clément-Auguste Andrieux réalise dès 1870 La queue devant la boucherie. Siège de Paris en 1870. Une scène typique du siège, rue Bonaparte (sans doute pas un hasard) sur laquelle toutes les figures des parisiens sont mis en scènes.
Posté par J_F Lecaillon à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

RECITS DE FEMMES ET GUERRE DE 1870

4è de couverture : Quatre femmes, Louise Swanton-Belloc, Adelaïde de Montgolfier, Bessie Rayner Parkes toutes trois écrivaines, et Adélaïde Ballot, peintre, se sont trouvées mêlées de manière imprévue à une guerre qui a submergé la France. Elles avaient cru que la France et la Prusse étaient trop " civilisées " pour s'affronter militairement. Deux ont vécu le drame du siège de Paris, tandis que les autres se sont réfugiées en Grande-Bretagne. Leurs lettres et mémoires apportent un témoignage précieux sur leur vie quotidienne.
Posté par J_F Lecaillon à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

L'INCENDIE (F. ZIEM)

Orientaliste, Félix Ziem a participé à la défense de Paris pendant le siège et fut blessé à la jambe lors de la bataille de Champigny. Il a réalisé L'incendie (1871) [Musée d'Orsay]  
Posté par J_F Lecaillon à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

LA GUERRE REPUBLICAINE

Attaque au crépuscule. A. de Neuville Bibliographie de carnets de guerres, lettres et récits de souvenirs relatifs à la guerre républicaine de 1870 589 notices classées. Cliquez sur le lien (document en format Pdf) : GUERRE_REPUBLICAINE    
Posté par J_F Lecaillon à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2014

COLONNE D'INFANTERIE... (E. DETAILLE)

Edouard Detaille, le peintre de la guerre de 1870 par excellence. Avec sa Colonne d'infanterie allant tenter un coup de main (1872), il justifie l'appréciation que François Robichon donne de lui : une « esthétique proche du naturalisme » doublée d’une « exigence de réalisme », un artiste « essentiellement moderne ». [in Edouard Detaille, un siècle de gloire militaire. Paris, Bernard Giovanangeli – ministère de la Défense, 2007 ; p.28-29]
Posté par J_F Lecaillon à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2014

SOEUR DE LA CHARITE (G. DORE)

Né à Strasbourg, Gustave Doré est particulièrement touché par la défaite et la cession de l'Alsace à l'Allemagne. Parmi les oeuvres qu'il consacre à l'évènement, Soeur de Charité sauvant un enfant, incident de la guerre de 1870-1871 est l'une des plus émouvante. Elle est réalisée à chaud. Voir plus en détail  :
Posté par J_F Lecaillon à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2014

QUELLE HISTOIRE (AUDOIN-ROUZEAU)

La mémoire en mouvement par un spécialiste de l'Histoire. Un parcours original, qui témoigne surtout des variations du souvenir ou de la mémoire et de leur impact sur les individus. L'historien se prend lui-même pour objet de l'analyse. Cette approche n'enlève rien à la qualité de la réflexion. Récension des inrocks
Posté par J_F Lecaillon à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2014

LA RELEVE DES MORTS A MONTRETOUT (CARPEAUX)

Sculpteur, Carpeaux fut aussi un des peintres qui réalisa le plus d'oeuvres pendant la guerre de 1870 elle-même. La relève des morts à Montretout fait partie de la demi douzaine de toiles qu'il a ainsi réalisé "à chaud". La photo originale est distribuée par Muzeo (avec possibilité de voir l'oeuvre à l'aide d'une loupe).
Posté par J_F Lecaillon à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2014

SIEGE DE PARIS

Lettres, journaux intimes, carnets de guerres et récits de souvenirs concernant le siège de Paris, septembre 1870 - janvier 1871. 373 notices. Cliquez sur le lien pour télécharger la bibliographie : SIEGE_DE_PARIS
Posté par J_F Lecaillon à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]