08 octobre 2014

LE GUERRE DE 1870 DANS LES SOUTERRAINS PARISIENS

Les Prussiens ne passeront pas 1870 Daria Kafka nous entraîne dans les souterrains de Paris, là où se réfugièrent des Parisiens pendant le siège de Paris puis la Commune. Quelques graffitis en témoignent. Suivez le guide sur la page consacrée aux événements de l'année terrible. Les autres rubriques ne sont pas moins intéressantes. Vous pouvez aussi aider l'auteur à déchiffrer certaines inscriptions difficiles à lire. Sous le bois de Vincennes, cette insciprion de 1864 autour de laquelle s'inscrivent les signatures de gardes... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2014

LES RUINES DES TUILERIES VUES PAR TEN CATE

Les ruines des Tuileries vues depuis le grand bassin En 1882, ce qu'il reste des Tuileries incendiées pendant la Commune fait débat : faut-il les conserver pour témoigner de la barbarie des révolutionnaires incendiaires, restaurer le bâtîment ou en démanteler les ruines ? L'Assemblée opte finalement pour cette dernière solution et confie le chantier à Achille Picard. Le peintre néerlandais Siebe Johannes Ten Cate s'empresse alors de fixer sur la toile ce souvenir de l'année terrible. Il réalise au moins trois oeuvres : Les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2014

LE SIEGE DE PARIS VU PAR I. PILS

Spécialiste de la peinture d'Histoire et militaire, Isidore Pils est à Paris pendant le siège de l'hiver 1870-1871 et la Commune. Comme d'autres artistes bloqués dans la capitale à la même époque, il se fait témoin du conflit et réalise une série d'aquerelles aussi vivantes que les dessins produits par Robida. "Les culs rouges" lavant leur linge dans le bassin de la place Pigalle en février 1871 en est une des plus connues.  Le Melton Prior Institut donne à la (re)découvrir ainsi que 21 autres de ces aquerelles mises en ligne... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2014

GRAFFITIS DE 1870

Durant les guerres, civils et soldats se réfugient où ils peuvent, pour passer la nuit et/ou se mettre à l'abri de la violence. Sous la forme de graffitis, les murs gardent parfois la trace de ces emménagements provisoires. En voici trois exemples : Le premier, dans les anciennes carrières de Paris (source : Mathis G. Solles), représente un envahisseur et une alsacienne [information Lumen sub Terra] Le second (ci-dessous, à gauche) figure un soldat prussien et se trouve dans la collégiale de Mantes-la-Jolie [source AGGRAPHE] ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 août 2014

JULES TANVIRAY DE VILLIERS

La société archéologique du Vendomois publie un article retraçant l'histoire de Jules Tanviray de Villiers, "héros de la guerre de 1870" et dont l'histoire fut illustrée par deux tableaux, l'un d'Eugène Renouard (1886), ci contre, l'autre de Grolleron. Suivez le lien pour découvrir l'article.
Posté par J_F Lecaillon à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2014

LES ARCHIVES PHOTOGRAPHIQUES DE LA BIBLIOTHEQUE DE FELS

L’institut catholique de Paris expose quelques photographies de ses collections concernant la guerre de 1870. Quelques documents rares mis en ligne et une ressource documentaire pour donner à voir le conflit. Avec des diaporamas constitués par thèmes : bombardement, pont, Paris... La visite virtuelle et renseignements ici        
Posté par J_F Lecaillon à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2014

AU CABARET DE REICHSHOFFEN (MANET)

Coin de Café-Concert au cabaret de Reichshoffen Titre étonnant pour ce tableau réalisé en 1878 et qui se compose de deux morceaux. Le coin de café (partie droite) qui est aujourd'hui la propriété de la National Gallery de Londres ; et au café (partie gauche) qui est aujourd’hui exposée au musée Oskart Reinhart de Winterthur (Suisse). Ce(s) tableau(x) développent le thème des cafés et des serveuses de bocks auquel s’adonne Manet dans les années 1878-1882. Il(s) est (sont) dans la lignée du Bon bock de 1873.  Au-delà... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 21:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juin 2014

MANET, LE BAZAINE DES SALONS

Pour le remercier d'avoir "banni" Manet de l'exposition de l'école des Beaux-arts (non daté), un admirateur du peintre Meissonier - qui était aussi le maître de Manet et son supérieur hiérarchique dans la Garde nationale pendant le siège de Paris - lui adresse ce poème (ou pamphlet). Où l'artiste est apparenté au "traitre" Bazaine, suprême injure pour l'époque s'il en est. Au lendemain du désastre de 1870 et de la Commune, il ne faisait pas bon vouloir révolutionner le monde, ne fut-il que celui de la peinture. Où il apparaît... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juin 2014

LES SOLDATS DE DEGAS

Comme tous les impressionnistes, Degas n'a pas peint la guerre de 1870 qui l'a pourtant marqué. La mort de son ami sculpteur Joseph Cuvelier, tué au combat de la Malmaison le 21 octobre, l'a terriblement affecté au point de le rendre un moment "impossible", d'en venir presque "aux cheveux" avec Manet (dixit Mme Morisot, mère de Berthe) et d'avoir eu une altercation avec Tissot (selon Jean-Louis Forain).   Il n'a pas peint la guerre. Ce n'est pas faute d'y avoir pensé ! En témoigne ses carnets conservés à la BNF et qui peuvent... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2014

GARE DE SCEAUX EN 1870 (MANET)

Durant le siège de Paris, Manet range ses pinceaux pour se consacrer à la défense de la capitale comme Garde national. Du moins est-ce ce qu'il dit dans sa correspondance. De fait, il a peint deux toiles qui apparaissent comme de véritables témoignages du peintre sur Paris assiégé. Outre Les effets de neige au Petit Montrouge, il réalisa La gare de chemin de fer à Sceaux. Ces tableaux pourraient illustrer un ouvrage sur les peintres et la guerre de 1870 pour lequel est recherché tout éditeur intéressé.
Posté par J_F Lecaillon à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]