13 novembre 2016

MEMOIRES DU BATACLAN

Aujourd'hui, anniversaire d'une personne très chère Mais, il y a un an, comment ne pas me souvenir ? Ce message, en mémoire de.... Le Bataclan pendant l’Année terrible. Le Grand Café Chinois-Théâtre Ba-ta-clan fut construit en 1865 par Charles Duval au 50 du boulevard Voltaire. 2015 était l’année du cinquantenaire. Elle ne fut pas la première Année terrible du lieu. Moins tragique, celle de 1870-1871 n’en affecta pas moins son histoire. Lieu de spectacle populaire, le théâtre était aussi une salle de billards. En 1870,... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2016

LA CONTREGUERILLA AU MEXIQUE (TALADOIRE)

Si, comme le souligne la 4è de couverture de ce livre, l’Iintervention française au Mexique est méconnue du grand public, le rôle de la contre-guérilla l’est plus encore pour une raison que rappelle Eric Taladoire : hors récits de témoignages, rapports orientés et romans, elle n’a donné lieu qu’à des analyses assez confidentielles. Pour avoir travaillé sur la perception que les populations indiennes du Mexique ont eue de la campagne (thèse en 1984), j’ai croisé le chemin de cette unité. J’ai même caressé l’idée de travailler le... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2016

UNE CARICATURE SIGNEE PUVIS DE CHAVANNES

"Quand l'étranger ose envahir la France, il faut marcher à la voix du canon" Puvis de Chavannes, s.d. Puvis de Chavannes s'amusait à faire des caricatures. Curieux de ce qu'il avait pu produire dans le genre, je me suis plongé aujourd'hui dans l'album préfacé par Marcelle Adam et publié en 1905 par Pierre-Cécile Puvis de Chavannes. j'y ai trouvé le dessin ci-contre. Plus que le dessin, la légende interpelle. Comment ne pas penser à la guerre de 1870 du fait de la référence à "l'invasion" combinée au "son du canon" ? Aucune... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2016

MEMOIRES DE 1870 ET OPINION PUBLIQUE

 Mémoires picturales de 1870 et opinion publique en France avant 1914 Présentation allégée de l'article. Quinze pages au format PDF (avec douze reproductions de tableaux) que vous pouvez télécharger sur la page des "articles" (guerre de 1870) ou en cliquant sur le lien associé au titre ci-dessus. Extraits :  Les peintres-témoins de la guerre ont-ils contribué à l’entretien de la germanophobie ? Peut-on affirmer que la mémoire de 1870 entretenue par les œuvres d’Édouard Detaille a réussi à imposer l’idée de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2016

LES FRUITS DE LA GUERRE (BOISSEAU, 1895)

Emile-André Boisseau est un sculpteur français né à Varzy en 1842 (mort à Paris en 1923). Il a 28 ans quand éclate la guerre de 1870. Ses biographes ne disent pas s'il fut mobilisé ou s'enrôla dans une armée. De la guerre de 1870, il a fait mémoire plus ou moins indirecte à travers deux oeuvres qui n'y sont pas explicitement associées mais dont la thématique y renvoie. En 1895, il réalise Les fruits de la guerre. Exposée square de la Convention à Saint-Maur des Fossés (94), l'oeuvre se pose en leçon pour montrer "l'esprit de... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2016

JULIETTE DODU : HISTOIRE, MYTHE ET MEMOIRE

La mémoire de 1870 entretient le souvenir de quelques figures féminines. Juliette Dodu en est, sans doute, la plus illustre. Son aventure est toutefois controversée. Entre mythe et réalité, priorité à l’histoire ou à la mémoire ? Wikipédia résume l’affaire. Extraits : « Les Prussiens investissent Pithiviers le 20 septembre 1870 […] Juliette a l’idée de bricoler une dérivation sur le fil qui passe dans sa chambre […] Pendant dix-sept jours, elle fait parvenir ces dépêches aux autorités françaises […] Elle sauve ainsi la vie... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2016

BOUTET DE MONVEL, JEANNE D'ARC ET LES PANTALONS ROUGES

Louis-Maurice Boutet de Monvel (1851-1913) est un peintre, aquarelliste et illustrateur français qui s'est spécialisé dans l'illustration d'ouvrages pour enfants dont sa jeanne d'Arc (1896) qui lui vaut "un succès retentissant" (selon Wikipédia). La couverture de l'ouvrage est un étonnant raccourci de ses convictions royalistes, de ses souvenirs de soldat de l'armée de la Loire en 1870 et du revanchisme de la fin du XIXe siècle. Peintre d'histoire, il s'était fait remarquer dix ans auparavant (1885) en présentant au Salon... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2016

LES IMPRESSIONNISTES, PEINTRES D'HISTOIRE

Présentant Le bal du Moulin de la Galette de Renoir et Café-concert aux Ambassadeurs de Degas, le critique d'art Georges Rivière écrivait : « M. Renoir a le droit d’être fier de son bal. Jamais il n’a été mieux inspiré ; c’est une page d’histoire, un moment précieux de la vie parisienne, d’une exactitude rigoureuse. Personne avant lui n’avait songé à noter quelque fait de la vie quotidienne dans une toile d’une aussi grande dimension. […] C’est un tableau historique. Monsieur Renoir et ses amis ont compris que la peinture... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 septembre 2016

A LA MEMOIRE DE L'ABBE MIROY

Né le 24 novembre 1828 à Mouzon (dans les Ardennes), l’abbé Miroy était curé du village de Cuchery, dans la montagne de Reims, en 1870. Dans le pays, face à l'invasion, chacun réagit selon ses convictions et courage. Comme partout en France, la population se partage entre ceux qui font le gros dos en attendant des jours meilleurs, ceux qui ménagent les Prussiens et se comportent avec eux au mieux de leurs intérêts et ceux qui s’emploient à mener la vie dure à l'ennemi. Tout ce petit monde s’épie et ne s’aime guère. L’abbé Miroy en... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2016

LA "RECONQUETE" DE FREMIET

Les visiteurs du Musée d'Orsay connaissent bien L'éléphant pris au piège réalisé en 1878 pour l'exposition universelle par le sculpteur français Emmanuel Frémiet (1824-1910). Ce dernier est aussi le créateur d'une autre statue célèbre : la Jeanne d'Arc qui se dresse place des Pyramides à Paris. La création de cette oeuvre s'inscrit toutefois dans une histoire et un contexte bien oubliés.   Sculpteur animalier, Emmanuel Frémiet est déjà un artiste réputé au moment où la France subit le désastre militaire de 1870. Il a... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]