29 septembre 2016

LES IMPRESSIONNISTES, PEINTRES D'HISTOIRE

Présentant Le bal du Moulin de la Galette de Renoir et Café-concert aux Ambassadeurs de Degas, le critique d'art Georges Rivière écrivait : « M. Renoir a le droit d’être fier de son bal. Jamais il n’a été mieux inspiré ; c’est une page d’histoire, un moment précieux de la vie parisienne, d’une exactitude rigoureuse. Personne avant lui n’avait songé à noter quelque fait de la vie quotidienne dans une toile d’une aussi grande dimension. […] C’est un tableau historique. Monsieur Renoir et ses amis ont compris que la peinture... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2016

A LA MEMOIRE DE L'ABBE MIROY

Né le 24 novembre 1828 à Mouzon (dans les Ardennes), l’abbé Miroy était curé du village de Cuchery, dans la montagne de Reims, en 1870. Dans le pays, face à l'invasion, chacun réagit selon ses convictions et courage. Comme partout en France, la population se partage entre ceux qui font le gros dos en attendant des jours meilleurs, ceux qui ménagent les Prussiens et se comportent avec eux au mieux de leurs intérêts et ceux qui s’emploient à mener la vie dure à l'ennemi. Tout ce petit monde s’épie et ne s’aime guère. L’abbé Miroy en... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2016

LA "RECONQUETE" DE FREMIET

Les visiteurs du Musée d'Orsay connaissent bien L'éléphant pris au piège réalisé en 1878 pour l'exposition universelle par le sculpteur français Emmanuel Frémiet (1824-1910). Ce dernier est aussi le créateur d'une autre statue célèbre : la Jeanne d'Arc qui se dresse place des Pyramides à Paris. La création de cette oeuvre s'inscrit toutefois dans une histoire et un contexte bien oubliés.   Sculpteur animalier, Emmanuel Frémiet est déjà un artiste réputé au moment où la France subit le désastre militaire de 1870. Il a... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2016

JEANNE DIEULAFOY, SOLDAT DE LA GUERRE DE 1870

Reconnues comme telles, elles se comptent sur les doigts d’une main : quelques femmes ont combattu dans les rangs d’unités françaises pendant la guerre de 1870. Parmi elles, une personnalité étonnante, une femme de caractère qui refusa de se séparer de l’homme qu’elle venait tout juste d’épouser : Marcel Dieulafoy, capitaine de génie dans l’Armée de la Loire. Elle est surtout connue pour ses romans (voir sur Gallica), voyages et l'aide apportée à son mari archéologue.  Pour découvrir cette femme, sa notice wikipédia... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2016

LES AVANT-GARDES ARTISTIQUES, 1848-1918

Paru aux éditions Gallimard, en format poche (collection Folio/Histoire), le livre de Béatrice Joyeux-Prunel (enseignante-chercheur à l'ENS) est un beau pavé de 964 pages (dont 715 de texte). Je vous laisse le soin d'en découvrir la matière sur la base de la 4e de couverture.         Dans une approche analytique autant qu'exhaustive, l'auteure a surtout le mérite d'atteindre l'ambition qu'elle s'est fixée : nous offrir une histoire sociologique des avant-gardes, nous faire découvrir les mouvements successifs... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2016

MEMOIRE DE 1870 ET PEINTRES EN 1911

La mémoire de 1870 est-elle portée par les peintres à la veille de la Grande guerre ? Le déclenchement de celle-ci suggère l'idée que le revanchisme entretenu par Edouard Detaille a fini par gagner la bataille des images, celle qui pouvait l'opposer à des artistes plus soucieux de paix et de réconciliation franco-allemande, sinon totalement indifférents à la question. Toutefois, le marché de l'art tel qu'il se dessine à l'avant-veille de la guerre ne semble pas valider cette idée. Les oeuvres influentes créées et/ou exposées à Paris... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2016

PERTUISET : DE DISDERI A MANET

Ingénieur et collectionneur, Eugène Pertuiset se voulait aussi chasseur émérite. En 1878, il publia aux éditions Maurice Dreyfous le récit de ses exploits africains sous le titre Les aventures d'un chasseur de lion. (ouvrage qui peut être consulté sur Gallica). Chasseur fier de ses exploits, il confia au photographe André-Adolphe-Eugène Disdéri le soin de réaliser son portrait avec son plus beau trophée (vers 1880). Mais c'est Edouard Manet qui immortalisa vraiment le personnage avec son Portrait de M. Pertuiset, le... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2016

SOUVENIRS COMIQUES DE L'ARMEE DE L'EST

Les dessins d'Auguste Meylan relatifs à l'armée de l'Est sont désormais numérisés et consultables sur Gallica. Un humour que nos contemporains trouveront un peu surrané, mais un témoignage des tribulations des mobiles français lors de leur séjour forcé en Suisse. Pour en découvrir les planches, cliquez ici  
Posté par J_F Lecaillon à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

LA CHAMBRE D'HENRI REGNAULT (JACQUEMART)

Aquarelliste et graveur né en 1837, Jules Jacquemart s'engagea comme nombre de peintres aux tirailleurs de la Seine pendant la guerre de 1870. Il ne nous a laissé - à ma connaissance - qu'une seul souvenir de la guerre. Mais un souvenir grave, expression de la douleur qui frappa la communauté des artistes en janvier 1871 : La chambre d'Henri Regnault après sa mort, le lendemain de Buzenval. Avec Frédéric Bazille, Henri Regnault est l'une des grandes pertes humaines provoquées par la guerre. Le document est à rapprocher du dessin de... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 août 2016

CORRESPONDANCE DE MANET PENDANT LE SIEGE DE PARIS

Publiée en 2014 aux éditions L'échoppe, La correspondance du siège de Paris et de la Commune 1870-1871 d'Edouard Manet propose peu de documents inédits. Réunis et commentés par Samuel Rodary, ce petit ouvrage (150 pages) donnant 66 lettres à lire a toutefois le mérite de rassembler des textes qui restaient jusque là dispersés. Il propose aussi une petite biographie (12 pages) concernant ces quelques mois souvent ignorés des biographes au prétexte qu'ils sont un moment "à part" dans l'histoire de l'artiste. Le profane y découvrira... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]