15 mai 2017

L'EXPLOSION (MANET ?)

Le site Autour de l'impressionnisme attribue ce tableau à Manet sous le titre L'exécution. Je n'ai pas souvenir d'avoir trouvé mention de cette oeuvre dans La Commune de Paris, révolution sans images ? de Bertrand Tillier ; ni dans aucun ouvrage dédié à Manet. Alors ? Une erreur ? Qui ? Mise à jour du 15 mai 2017 (1ère édition 4 mai 2014) : Le musée Folkwangmuseum d'Essen (Allemagne) propriétaire du tableau l'attribue bien à Manet, mais sous le titre L'explosion qui semble plus conforme à ce qui est représenté. Le nuage... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2017

AUTOPORTRAIT DE VERLAINE EN 1870

"J'ai voulu mourrir à la guerre, la mort n'a pas voulu de moi". A l'opposé de Bazille (l'artiste qui ne pouvait pas mourrir parce qu'il avait encore trop à peindre), Paul Verlaine croque en 1871 un Garde national exprimant le désir qu'il aurait eu de disparaître à la faveur du conflit. Autoportrait? Verlaine lui-même s'interroge (voir le ? dont il accompagne la légende de son dessin). A-t-il vraiment songé à mourir ? Durant l'année terrible, l'homme traverse des moments difficiles susceptibles d'avoir entretenu chez lui des pensées... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2017

LES CANTINIERES OUBLIEES DE 1870

Les Françaises face à la guerre de 1870 ? Les combattantes furent rares ; elles se comptent sur les doigts de la main (Jane Dieulafoy et Marie Favier-Nicolaï entre autres) ; il y eut les occasionnelles (j'aurai peut-être l'occasion de les évoquer sur ce blog) ; et il y eut aussi les cantinières. Parce que s'exposer aux abords du champs de bataille faisait partie de leur métier (et d'autres raisons que je n'exposerai pas ici), les chroniqueurs du XIXe siècle en parlent peu. Elles ont pourtant tenu leur place avec autant de bravoure... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

FRANCE - ALLEMAGNE EN DETAILS

Chose promise dans le précédent message... L'exposition "France - Allemagne (1870-1871) propose de nombreux tableaux à découvrir. A redécouvrir aussi quand on les regarde dans le détail du pinceau. Florilèges [pour apprécier, cliquez sur les pastilles] : En bas à droite de L'entrée des parlementaires allemands dans Belfort (De Neuville), un homme et une femme sortent d'une cave où ils se terraient peut-être. La colère de la femme à l'enfant qui interpelle les parlementaires ennemis offre à voir une belle panoplie de mouvements,... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2017

EXPOSITION FRANCE - ALLEMAGNE

Jusqu'au 30 juillet 2017, au musée de l'Armée (Invalides), exposition "France - Allemagne (1870-1871) : guerre, Commune et mémoire". Suivre le lien pour plus d'informations. Belle exposition : riche, pédagogique, adaptée à tous les goûts et à tous les niveaux de connaissances. Une belle présentation en trois thèmes définis par le titre de la manifestation. En première partie, la guerre depuis ses prémisses (campagnes d'Italie d'un côté, Sadowa de l'autre) jusqu'à la capitulation. Des cartes animées bien faites, des documents... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2017

GUERRE FRANCO-ALLEMANDE AU MEXIQUE

Les premiers "Barcelonnettes" sont arrivés au Mexique dès 1821. En 1845, la réussite de deux d'entre eux (Caire et Jauffred reviennent au pays avec 200 000 francs de fortune, une somme énorme pour l'époque) suscita une nouvelle vague de vocations à l'émigration. Trois ans plus tard, la petite colonie comptait une dizaine de maisons de commerce spécialisées dans la vente de tissus.  Les Barcelonnettes doivent leur succès à leur travail acharné et à leur sens des affaires. A trois évènements aussi qui ont cumulé leur effets à leur... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

BIBLIOGRAPHIE / Temoignages de prisonniers

Mise à jour de la bibliographie des récits de captivité en Allemagne. Avec la collaboration de Yoann Cipolla-Ballati que je remercie pour ce travail. Voir à la page des bibliographies. ou directement ici : PRISONNIERS_DE_GUERRE [plus de 137 notices, au format PDF]   (c) Nos bibliographies commentées sont en accès libres. Chacun peut les utiliser. Pour seul prix du travail réalisé, nous demandons seulement reconnaissance de celui-ci par le biais des citations ou références d'usage. (c) Toute personne ayant connaissance... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2017

"NOUVEAUX PEINTRES" et REPUBLIQUE, LA TRAHISON ?

En 1870, lors de la guerre franco-prussienne, les artistes n’ont pas manqué à l’appel de la Patrie en danger. Exception faite de quelques personnalités [...] la plupart firent leur devoir. [...] Quelques-uns, et non des moindres (Bazille, Regnault, Le Pippre), le payèrent de leur vie Ils n’avaient pas tous les mêmes convictions politiques. La chute de l’Empire désespéra ceux qui y étaient attachés (Carpeaux, Viger), enthousiasma les autres acquis aux idées républicaines (Courbet, Manet, Pichio). Beaucoup soutenaient le nouveau... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

ART ET DOULEURS PATRIOTIQUES (REDON)

"1872, Juin. - De toutes les situations morales, les plus propices aux production de l'art ou de la pensée, il n'en est pas de plus fécondes que les grandes douleurs patriotiques. C'est qu'en effet, les différends suprêmes qui naissent entre les peuples si divers dans leurs aspirations et leurs tendances, créent chez les individus qui les composent des préoccupations d'un ordre très élevé. Quand elles se résolvent par le sort des armes, c'est-à-dire par les risques de la mort, chacun de nous a dans une mesure quelconque fait un... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mars 2017

FACE AU PASSE (HENRY ROUSSO)

"Le terme de "mémoire" n'est plus seulement un mot galvaudé, c'est un mot usé". Spécialiste de l'histoire du souvenir des grands traumatismes nationaux (2eme Guerre mondiale, mémoire de Vichy, mémoire de la guerre d'Algérie), Henry Rousso est bien placé pour interpeller ses lecteurs en inscrivant cette phrase à l'entame de la 4eme de couverture. Elle pourrait décourager ceux qui s'intéressent à l'histoire des mémoires. Elle est, au contraire, stimulante et invite à présenter ici cet essai. Tout naturellement, Rousso consacre deux... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]