10 novembre 2022

LE PEINTRE MILITAIRE

1902, Salon des Artistes français à Paris. Bien que décriée par les critiques d'art et en déclin, la peinture militaire s'expose sur les cimaises. Sur trente-huit tableaux faisant référence à un épisode de l'histoire, vingt relèvent du genre. Huit renvoient au 1er Empire, dix à Napoléon Bonaparte si on y ajoute ceux qui couvrent les guerres de la Révolution. En contrepoint, la guerre de 1870 n'inspire qu'une oeuvre qui s'emploie à valoriser un exploit de la campagne : Prise d'un drapeau allemand à Mars-la-Tour d'Alexandre Bloch. ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2022

ENTRE "RECUEILLEMENT" ET "CHAUVINISME"

La bascule de 1885 De 1871 à 1879, la France qui avait été humiliée par la Prusse se débat dans un difficile temps du « recueillement »[1], celui nécessaire pour faire le deuil de ses morts. C’est aussi le temps de la résilience, période pendant laquelle les Français trouvent les ressources pour surmonter le traumatisme de la débâcle et reprendre confiance en eux-mêmes. Gloria Victis ! Présentée au Salon de 1874, la sculpture d’Antonin Mercié traduit l’élan qui traverse alors les forces vives de la Nation. Avec Les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2022

LE REVE REVU ET CORRIGE

Membre actif de la Ligue des Patriotes (1882) dont il fut le porte-drapeau iconographique, Edouard Detaille traduit son rêve de Revanche de la guerre de 1870 en un tableau devenu emblématique du mouvement revanchiste : Le Rêve (1888). Dans Les Rêves, fabriques de mémoires, cette oeuvre est confrontée au Rêve créé par Puvis de Chavannes, dont Detaille s'est peut-être inspiré, auquel il propose assurément un tout autre projet que celui de son aîné. En 1903, dans les colonnes de la revue satirique Le Rire, Henri Georges Deleau,... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2022

SOUVENIRS AMUSES DE CAPTIVITE (1871)

À Yoann Cipolla-Ballati   La guerre de 1870 fut un désastre militaire pour la France. En trois mois, elle essuie une série de défaites et de capitulations qui laissent entre les mains des Allemands plus de 370 000 hommes. Retenus dans des forteresses ou des camps plus ou moins improvisés, ces prisonniers ont gardé de leur détention des souvenirs pénibles que beaucoup ont confiés à leurs correspondances, carnets de guerre ou récits de souvenirs. Si ces documents témoignent globalement des mêmes formes de ressentiments, dans... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2022

COLERE DES ANCIENS-COMBATTANTS DE 1891

Dans Le Charivari du 25 mai 1891, Jules Renard, alias Draner, ironise aux dépens des artistes peintres qui font au Salon mémoire de la guerre de 1870. Cette année là, le conflit franco-prussien est le sujet de 14 tableaux, 5 de plus que l’année précédente, 4 de plus en moyenne sur les trois années antérieures. Depuis 1871, la défaite en a inspiré 351 présentés aux seuls Salons des Artistes, bilan qui donne toute sa valeur au propos de Draner. Son agacement face au rappel incessant de la défaite est d’ailleurs bien partagé par les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2022

UNE MEMOIRE POPULAIRE DE LA GUERRE

Le Journal amusant est une publication hebdomadaire lancée par Charles Philipon le 5 janvier 1856 et diffusé sans discontinuer jusqu'en 1933. Elle couvre donc la guerre de 1870 sur un ton satirique qui permet d'analyser comment des Français (des dessinateurs aux lecteurs) ont pu vivre l'Année terrible par le rire... ou pas. Il raconte aussi l'après guerre et l'occupation allemande. Au-delà des caricatures, il aide à comprendre la manière dont les vaincus ont pu faire résilience de l'humiliation subie. Dans deux numéros de septembre... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2022

POUVAIENT-ILS RIRE DE LA DEFAITE ?

Le 28 décembre 1873, André Gill publie à la une de L'Eclipse le dessin ci-dessus qui n'a rien de sarcastique, qui fait même exception dans le cadre de la revue. Cette illustration relève du témoignage et traduit toute la force du traumatisme qui a marqué les Français de l'époque. Pouvaient-ils rire de l'humiliante défaite trois ans après celle-ci ? Il n'y a pas moyen de répondre sur la foi d'un seul dessin, mais Gill, lui, n'y était manifestement pas prêt.
Posté par J_F Lecaillon à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2022

LA REVANCHE OU LE CROQUEMITAINE DES REPUBLICAINS

Le 4 mai 1874, dans Le Charivari, Draner publie une caricature mettant en scène le désir de Revanche nationale sur l'Allemagne. Le dessin n'engage que son auteur et le journal satirique qui le diffuse. Il en dit long toutefois sur la variété des mémoires de 1870, opposant, en l'occurrence, celle des anciens-combattants qui rêvent de réparer les défaites militaires de l'année terrible et celle des partisans d'une autre voie. L'oeuvre trahit aussi une méthode de gouvernement : instrumentaliser la Revanche au gré des besoins. Sans le... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2022

REPRESENTATION DE 1870 : REGARDS COMPARES

La guerre franco-allemande de 1870 n’a pas été qu’un des premiers conflits modernes opposant deux puissances européennes. Elle fut aussi un double événement fondateur : celui de la République pour la France, de son unité pour l’Allemagne. Il n’est donc pas surprenant de la voir occuper une place importante dans les affects des deux pays concernés. Sur chaque rive du Rhin, elle justifia récits, monuments et images ayant vocation à nourrir l’identité nationale en construction. Dans ces contextes, la question peut être... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2022

BOURBON-LANCY DANS LA GUERRE DE 1870

Le canton de Bourbon-Lancy dans la guerre de 1870-1871. Sous ce titre, Alain Boussuge publie une importante somme sur la guerre dans sa région. En dix chapitres centrés sur la garde nationale mobilisée de Saône-et-Loire, l’auteur rappelle les grands moments de la guerre, ses enjeux en Bourgogne, ses prolongements en termes de mémoire. Un travail riche d’informations, illustrées de nombreux croquis et cartes en couleurs, de tableaux sur des thèmes aussi variés et complémentaires que les listes nominatives des effectifs (chapitre 8),... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]