26 juillet 2019

LA GUERRE DE 1870 AUX SALONS DES BEAUX-ARTS (1872-1914)

But du graphique  Ce graphique a été construit afin d’évaluer la place occupée par la guerre de 1870 parmi les œuvres exposées aux Salons des Beaux-arts (puis Salons des Artistes français) entre 1872 et 1914. Au-delà de l’évaluation spécifique, le but est d’observer comment la mémoire de la débâcle s’inscrit dans le milieu artistique et son public pendant toute la période concernée. Construction du graphique  Les œuvres retenues pour la construction du graphique sont celles qui figurent un évènement historiquement... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2019

SAINT-CLOUD VICTIME DE L'ANNEE TERRIBLE

En 2013, Olivier Berger rédigeait le compte-rendu d'une exposition sur Saint-Cloud au musée des Avelines. Si celle-ci n'est plus d'actualité, le texte de présentation conserve tout son intérêt factuel sur les violences et destructions qui affectèrent la commune et son château (paragraphes 3 et 4 ci-dessous) lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871. Il nous donne aussi l'occasion de faire référence au gisant de la Commune d'Ernest Pignon-Ernest réalisé pour le centenaire de la semaine sanglante. Merci à l'auteur de nous confier... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2019

DES EMMURES DE CARCASSONNE AUX ASSIEGES DE PARIS

En 1879, Jean-Paul Laurens (1838-1921) présente au Salon des Beaux-arts La délivrance des emmurés de Carcassonne, un tableau qui suscite d’abondants commentaires de la part des salonniers. Si le peintre Olivier Merson loue, figure après figure, la qualité de la main qui a dessinée chacune d’elle (Le Monde illustré, 28 juin 1879), il fait plutôt exception. Albert Wolff, dont le Tout-Paris guette la chronique, se montre sévère : « Le grand reproche que je ferai de l’œuvre de M. Laurens, est que tout ce monde, les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2019

LA GUERRE DE 1870 AUX SALONS DES ANNEES 1880

L’humiliation de 1870 a laissé dans le cœur des Français de profondes blessures. Pendant les dix années qui ont suivi la défaite, les Beaux-arts leur ont toutefois offert un moyen, parmi d’autres, de surmonter leurs désillusions et de faire résilience du traumatisme subi[1]. Comment les années 1880 prolongent-elles le travail qu’ils ont fait sur eux-mêmes ? La fierté retrouvée lors de l’exposition universelle de 1878 se traduit-elle par un désir renforcé de reconquête de la primauté internationale ? Si oui, comment... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2019

1889 : UN BRAVE DE BOUTIGNY

Paul-Emile Boutigny (1853-1929) fait partie des artistes spécialisés dans la peinture militaire et la représentation d’épisodes de la guerre franco-prussienne. S’étant lui-même engagé dans une unité combattante alors qu’il n’avait que dix-sept ans, c’est aussi un ancien combattant qui peut s’inspirer de ses souvenirs ; sinon il s’appuie sur des témoignages publiés par d’autres. Au Salon de 1889, il présente deux tableaux qui lui vaudront une médaille de première classe : Le rapport et Un brave. Ce dernier renvoie à un... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2019

L'HEROINE DE CHATEAUDUN : LAURENTINE PROUST

Dans un message intitulé Armanda Polouet et Mlle Boulay-Rivière à Châteaudun j'évoquais le cas de Laurentine Proust, autre personnage s'étant illustré lors de la défense de la ville, en 1870. Si je connaissais son histoire, j'écrivais à tort qu'Edouard Ledeuil n'en disait rien. J'ajoutais même : "Sans doute n'a-t-il pas croisé son chemin" ! Belle erreur qui n'a qu'une explication (à défaut d'être une excuse) : le fait que je me sois appuyé sur les souvenirs publiés par Ledeuil en 1871. Grossière erreur, même, quand on sait que... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2019

LA VIERGE DE LA DELIVRANCE (ERNEST HEBERT)

Directeur de l'Académie de France à Rome entre 1867 et 1873, Ernest Hébert ne réside pas au pays pendant la guerre de 1870. Au tout début du conflit, il est pourtant de passage dans le village de La Tronche (Isère) où il a ses attaches familiales. Inquiet des nouvelles de l'invasion prussienne qui lui parviennent, il fait alors un vœu qu’il raconte dans une lettre à son ami Frédéric Masson : « Avant de quitter le petit ermitage de mon enfance pour rentrer à Rome, j’en ai fait le tour pour lui dire adieu. Je savais les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2019

SURMONTER LE TRAUMATISME DE LA DEBACLE

Représentations de la guerre franco-prussienne aux Salons des années 1870 [Version allégée. Pour lire l'intégrale, 10 pages sans illustration, mais nombreuses références, au format PDF, cliquez ci-dessous : Surmonter_le_traumatisme_de_la_debacle] La France sortit humiliée du conflit franco-prussien. Comment se relever d’un tel traumatisme ? Produits de commandes publiques, exercices de style traduisant les sujets à la mode ou expressions des états d’âme des artistes, les oeuvres des Beaux-arts peuvent aider à comprendre comment... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2019

L'HOMME NOIR DANS LA REPRESENTATION DE LA GUERRE FRANCO-PRUSSIENNE

De Géricault à Matisse, le musée d’Orsay invite (jusqu'au 21 juillet 2019) à découvrir ces hommes et ces femmes noir(e)s qui servirent de modèles aux plus grands peintres du XIXe siècle. Cette exposition est une belle initiative qui rend leur identité à des individus restés si longtemps anonymes. Mais d’autres noirs, qui ne seront jamais identifiés, figurent dans les œuvres de la peinture militaire de la même période. Leur présence à l’image mérite elle aussi l’attention tant elle peut être riche d’enseignements sur les... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2019

LA BARRICADE DE MORSBRONN

En 1921, Marc Bloch écrivait une « réflexion sur les fausses nouvelles de la guerre », travail réédité en 2012 par les éditions Allia. L’illustre médiéviste proposait une incontournable analyse pour les historiens du témoignage, un texte qui retrouve toute son actualité à l’heure où triomphe les « fausses nouvelles », désormais désignées par la formule « fake news ». Plus qu’un long discours, quelques citations commentées suffiront à en résumer le contenu. « Les fausses nouvelles, dans toute la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]