15 octobre 2021

LES CHEMINS DE LA GLOIRE

Peindre la guerre vise-t-il à en appréhender l’horreur, à la saisir ou à la contrôler ? C'est possible. Quoi qu'il en soit, sa représentation est vieille comme la guerre elle-même et elle a toujours été un souci pour les pouvoirs en place qui aiment en faire les outils de leur légitimité ou de leurs intérêts. Quand une oeuvre leur échappe, ils se braquent parfois. Tel est le cas en 1918 quand l’artiste britannique Christopher Nevinson présente Les sentiers de la gloire. L’œuvre choque. Sommé de décrocher son tableau du Salon où... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]