Dumontet, jardinier de Bougival 1912

Hommage à François Debergue, habitant de Bougival, né le 8 novembre 1810, mort en septembre 1870 à 59 ans. Pendant la guerre franco-prussienne, il travaillait comme jardinier chez le chansonnier Paul Avenel. En septembre 1870, les Prussiens occupaient Bougival. Comme il taillait les haies de la propriété située à l'angle de l'avenue de la Drionne et de la route de Louveciennes, Debergue en profita pour couper, à trois (ou quatre ?) reprises, les lignes téléphoniques qui reliaient les forces d'occupation à leur quartier général de Versailles.

Arrêté, le jardinier de Bougival fut condamné à être fusillé. 

Les habitants de Bougival proposèrent alors de payer une rançon contre sa liberté, solution que Debergue refusa. Il fut attaché à un pommier et exécuté.

En 1912, Gabrielle Dumontet réalise une statue en son honneur qu'elle présente au Salon des Artistes français de l'année. Cette oeuvre fut érigée sur un monument en 1923 à l'emplacement même où eut lieu l'exécution. Elle aurait été endommagée par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale. Elle se dresse encore aujourd'hui à la croisée de la D128 et du chemin des Bourbiers, à Bougival.

Sources :

François Debergue et Gabrielle Dumontet sur Wikipédia

Monument François Debergue, Office du tourisme de Bougival.

Monument François Debergue, Versailles grand parc.

"Guerre de 1870-1871 à Bougival", Souveniez-vous 44, blog.