22 janvier 2017

CURIOSITE : CARTE ROUTIERE D'OPERATION

Juste une curiosité extraite du Relevé journalier des opérations du 2me bataillon du 14me régiment d'infanterie provisoire (mobiles du département de l'Yonne, Avallon-Tonnerre) : campagne de France, 1870-1871, publié par le capitaine Gustave Lefebvre, Imprimerie de E. Barré (Avallon), 1873. (disponible sur Gallica) En légende, à droite, il faut lire : 1er type de tracé : routes parcourues en train 2eme type : routes parcourues à pied 3ème type : route parcourues plusieurs fois.
Posté par J_F Lecaillon à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2017

ARTISTES PERDUS DE 1870

Bilan de la guerre de 1870 : 139 000 morts, 143 000 blessés côté français, 45 000 morts et 90 000 blessés côté allemand (source : François Roth, p.509+510). "Pour aucun des deux pays, les pertes humaines n'ont revêtu un caractère dramatique [...] Les forces vives des deux pays n'ont pas été vraiment atteintes. On est très loin de l'effroyable saignée de la Première guerre mondiale" souligne l'historien français. Rien à redire à ce regard comptable. L'évaluation peut être toutefois relativisée, sachant que les deux conflits n'ont pas... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2017

LE MONUMENT AUX MORTS DE MARSEILLE (TURCAN)

La mémoire de 1870, ce sont des monuments aux morts. Une pratique bien antérieure à la Grande guerre qui provoqua une démultiplication de celle-ci, à la hauteur du sacrifice vécu par toutes les communes de France. Au-delà du souvenir du premier affrontement franco-allemand, c’est toute la question de l’instrumentalisation de l’histoire et de la mémoire qui est en jeu. Un sujet intéressant pour lui-même, mais aussi dans le cadre d’une vie politique qui aime se servir du passé pour en faire un argument électoral. Rémi Dalisson nous... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

LES INSTITUTEURS DE L'AISNE

Pendant l'hiver 1870-1871, trois instituteurs de l'Aisne (Jules Debordeaux, Louis Poulette et Jules Leroy) furent exécutés par les Prussiens en représailles à des attaques de francs-tireurs perpétrées contre leurs forces d'occupation. Dès le 20 août 1872, une plaque commémorative fut apposée dans la cour de l'École normale d'instituteurs, rue Clerjot à Laon. En 1881, cette plaque fut transférée dans la nouvelle École normale d'instituteurs, inaugurée la même année, avenue de la République. Dans le contexte du revanchisme et du... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]