Adele Riton, hommage des prisonniers de guerreLe drame, sans doute, a préservé son nom de l'oubli. Adèle Riton est l'incarnation de ces femmes qui firent leur possible pour répondre aux besoins des soldats français durant le conflit franco-prussien de 1870. Dans tous le carnets de guerre, les mêmes récits font état de ces femmes distribuant de l'eau, de la nourriture et, parfois, des vêtements ou des couvertures quand les convois militaire faisaient halte dans les gares.

Adèle Riton s'employait au qotidien à distribuer des rafraîchissements aux prisonniers rentrant d'Allemagne. Dans la nuit du 9 au 10 juin 1871, lors d'une manoeuvre d'un train, elle chuta et périt écrasée par une voiture.Adele Riton, hommage des prisonniers de guerre

Poème de Charles Grandsard

Dès 1871, prisonniers, poètes et dessinateurs lui ont rendu hommage. Aujourd'hui, la ville de Strasbourg lui garde encore le nom d'une rue et une plaque commémorative sur sa tombe.

tombe d'adèle riton

plaque mémoire adèle riton