poster-der-krieg-224214

douanier-rousseau-la-guerre

 

 

 

 

 

A gauche : Der Krieg de Franz von Stuck  -  A droite : La guerre de Henri Rousseau, dit le Douanier.

Un point commun ? La date : 1894 !

Lequel des deux artistes s'inspire de l'autre ? Dans l'état actuel de mes informations, je suis bien incapable de répondre.

En 2008, François Walter écrit (in Catastrophes : une histoire culturelle XVI-XXIe siècle) :

 

François Walter, Catastrophes une histoire culturelle

Walter fait bien de lier les deux artistes : même année, même thème, même genre de composition avec son cavalier se déplaçant sur son tapis de morts.

Mais pourquoi faut-il toujours que La guerre de Rousseau soit évoquée en lien avec la Grande guerre qu'il n'a pas connu et qui n'a pas pu l'inspirer alors qu'il a vécu celle de 1870 ? Lors de l'affrontement franco-prussien, Von Stuck n'avait que 7 ans (il est né en 1863) mais pourquoi porter son regard sur un futur qu'il ne pouvait pas connaître alors que, à son époque et en Allemagne, toutes les références à la guerre pouvaient aisément se rapporter au conflit victorieux qui fonda le pays ?

Sous le pinceau de Rousseau ou de Von Stuck, l'allégorie fait clairement référence à la guerre de 1870, à ses charges de cavalerie et à l'hécatombe des guerres modernes. La question qui mérite réflexion n'est pas tant la supposée (et douteuse) prémonition d'un conflit qui n'éclatera que 20 ans plus tard mais plutôt le commun traumatisme de deux populations qui disaient déjà : "plus jamais ça", non ?  

 

NB : Si vous avez des informations sur Franz Von Stuck, n'hésitez pas à m'en faire part. D'avance, merci.