31 mars 2016

L'AIGLE BLESSE DE ROSA BONHEUR

En 1870, Rosa Bonheur réalise plusieurs tableaux d’animaux sauvages parmi lesquels Daims à Fontainebleau, Sangliers sous la neige et surtout L’aigle blessé. Pour un peintre animalier, ces sujets ne sont pas en soi une surprise. Dans le contexte de l’année terrible, L’aigle blessé interpelle pourtant. L’animal n’est-il pas la figure emblématique des empires ?    Son image ne fait-elle pas écho aux armoiries impériales, celle de Napoléon III mais aussi du roi de Prusse ou de l’empereur d’Autriche ? Prendre comme... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2016

AU LENDEMAIN DE SEDAN...

...LA FIN DE LA PEINTURE MILITAIRE ? Un article de Émilie Martin-Neute, docteur en histoire de l'art. Diffusé dans les cahiers de la Méditerranée, 2011. Quand l'évolution de la société française, la conscription, les enseignements de 1870, le redéploiement des sensibilités, de nouveaux choix politiques combinés à ceux esthétiques changent la peinture militaire : la représentation des batailles s'estompent et cède le pas au quotidien de la vie militaire. Manoeuvres, parades, vie en caserne... deviennent des sujets prioritaires. ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2016

SOULEVEMENT URBAIN A PARIS (PISSARRO)

Les impressionnistes n'ont pas peint la guerre ? Le constat est au coeur de mon étude sur Les peintres et la guerre de 1870. Le sujet ne les intéressait-il pas, ne correspondait-il pas à leur centre d'intérêt artistique ? La guerre franco-prussienne était-elle un événement qu'ils avaient fui dans l'exil à l'étranger et par lequel ils ne se sentaient pas concernés ? Les dessins, esquisses réalisés dans leurs carnets par Cézanne, Degas, Monet, donnent moyen de tordre le cou à ces hypothèses. Dans Turpitudes sociales, Camille... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2016

LA CONSTRUCTION DU SACRE COEUR (MAXIMILIEN LUCE)

A quelques semaines, maintenant, de la parution de Les peintres français et la guerre de 1870, ce tableau de Maximilien Lucé vient illustrer le propos selon lequel les peintres modernes de la fin du XIXe (les Manet, Renoir, de Nittis, etc.) ont traité indirectement le sujet "guerre de 1870", non comme les spécialistes de la peinture militaire (Detaille, de Neuville, Grolleron et consorts) qui ont figuré les batailles et divers épisodes du conflit, mais à travers la reconstruction. Celle-ci est une manière d'évoquer le souvenir de la... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2016

LA BATAILLE DE REICHSHOFFEN

L'association des anciens cantonnés à Bitche présente sur son blog la bataille de Reichshoffen, une page très riche où découvrir de courtes biographies des hommes du 4è Cuirassiers, des extraits des historiques des régiments, des liens, des adresses, des photos, des reproductions de tableaux et de nombreuses autres informations...    
Posté par J_F Lecaillon à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2016

EVOCATIONS PATRIOTIQUES DE PUVIS DE CHAVANNES

Bientôt la sortie de Les peintres français et la guerre de 1870. Puvis de Chavannes y tient une place de choix. Outre ses tableaux du siège comme Le pigeon et Le ballon, de nombreuses oeuvres de cet artiste renvoient explicitement ou non à la guerre franco-prussienne, l'expérience qu'il en retira, ses souvenirs. Citons pêle-mêle Sainte Geneviève ravitaillant Paris, L'espérance nue... ou Le rêve, peut-être. Pour en savoir plus, je renvoie à mon ouvrage. Deux autres tableaux que je ne cite pas dans ce livre méritent pourtant... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]