20 février 2015

FANTIN-LATOUR ET LA GUERRE DE 1870

En septembre 2015 – si tout va bien – un travail sur Le souvenir de 1870 dans la nouvelle peinture française devrait paraître aux éditions Bernard Giovanangeli. Dans l’esprit de ce travail, voici un extrait d’une lettre écrite par Fantin-Latour à son ami Otto Scholdorer dans laquelle il résume sa vie pendant les six mois de la guerre et la Commune. Où l’artiste confirme son rejet de la guerre, son statut de « réfractaire » et sa détestation des idées nouvelles. Une excellente raison, pour lui, de ne pas peindre la guerre. ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]