23 mai 2014

PARIS PENDANT LE SIEGE (M.A. POTEMONT)

A l'instar de Robida, Adolphe Martial Potémont (1827-1883) tient son journal pendant le siège de Paris.  L'approche est cependant différente. Là où Robida croque des scènes du siège tel qu'il les observe des remparts et qu'il les complète d'un journal classique, Potémont s'emploie à dessiner la ville, ses monuments ou quartiers autour desquels il rédige ses commentaires. Outre le souvenir qu'il nous donne de la ville pendant la guerre franco-prussienne, il poursuivit son travail de témoin pendant la Commune. Cliquez sur... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2014

LA CAMPAGNE DU MEXIQUE - AQUARELLES

Acquisition du Service historique de la Défense (Vincennes) Un témoignage en images que proposait Audap & Mirabaud dans une vente du 19 février à Drouot. Il s’agit d’un album de quatre-vingt-quatre aquarelles et de quatre dessins, légendés pour la plupart, dont l’auteur est inconnu. Le nom du marquis de Blosseville est évoqué, il aurait été officier attaché à l’État-major du corps expéditionnaire français au Mexique, mais cette attribution relève probablement de la tradition familiale.   information donnée par la tribune... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2014

MONTREUIL EN 1870 (ROBIDA)

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 ... [Lire la suite]
Posté par J_F Lecaillon à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2014

L'EXECUTION DE MAXIMILIEN (MANET)

L'exécution de Maximilien de Manet (1867), l'un des quatre versions que l'artiste a réalisée, celle de Boston. La plus historiquement juste, sans doute ?
Posté par J_F Lecaillon à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2014

QUEUE DEVANT LA BOUCHERIE (ANDRIEUX)

Peintre réaliste, influencé par Courbet, Clément-Auguste Andrieux réalise dès 1870 La queue devant la boucherie. Siège de Paris en 1870. Une scène typique du siège, rue Bonaparte (sans doute pas un hasard) sur laquelle toutes les figures des parisiens sont mis en scènes.
Posté par J_F Lecaillon à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]