martial potemont paris pendant le siège 1ère page

A l'instar de Robida, Adolphe Martial Potémont (1827-1883) tient son journal pendant le siège de Paris.  L'approche est cependant différente. Là où Robida croque des scènes du siège tel qu'il les observe des remparts et qu'il les complète d'un journal classique, Potémont s'emploie à dessiner la ville, ses monuments ou quartiers autour desquels il rédige ses commentaires. Outre le souvenir qu'il nous donne de la ville pendant la guerre franco-prussienne, il poursuivit son travail de témoin pendant la Commune.

Cliquez sur l'image pour aller sur les pages du site e-bay où se vendent des reproductions de son journal.